“Le jour où nous étions allés voir les Cynghalais, comme nous revenions, nous aperçûmes, venant dans notre direction et suivie de deux autres qui semblaient l’escorter, une dame âgée, mais encore belle, enveloppée dans un manteau sombre et coiffée d’une petite capote attachée sous le cou par deux brides. « Ah ! voilà quelqu’un qui va vous intéresser », me dit Swann. La vieille dame maintenant à trois pas de nous souriait avec une douceur caressante. Swann se découvrit,Mme Swann s’abaissa en une révérence et voulut baiser la main de la dame pareille à un portrait de Winterhalter qui la releva et l’embrassa. « Voyons, voulez-vous mettre votre chapeau, vous », dit-elle à Swann, d’une grosse voix un peu maussade, en amie familière”.
M. Proust “À l’ombre des jeunes filles en fleurs”

Franz Xavier Winterhalter: "Retrat de l'emperadriu Maria Aleksandrovna,esposa del zar Nicolas II de Rússia" (1857)
Franz Xavier Winterhalter: “Retrat de l’emperadriu Maria Aleksandrovna,esposa del zar Nicolas II de Rússia” (1857)

 

Anuncis