“Les gens de goût nous disent aujourd’hui que Renoir est un grand peintre du XVIIIe siècle. Mais en disant cela ils oublient le Temps et qu’il en a fallu beaucoup, même en plein XIXe, pour que Renoir fût salué grand artiste. Pour réussir à être ainsi reconnus, le peintre original, l’artiste original procèdent à la façon des oculistes. Le traitement par leur peinture, par leur prose, n’est pas toujours agréable. Quand il est terminé, le praticien nous dit : Maintenant regardez. Et voici que le monde (qui n’a pas été créé une fois, mais aussi souvent qu’un artiste original est survenu) nous apparaît entièrement différent de l’ancien, mais parfaitement clair.

Des femmes passent dans la rue, différentes de celles d’autrefois, puisque ce sont des Renoir, ces Renoir où nous nous refusions jadis à voir des femmes.

pierre-auguste_renoir_-_two_sisters_on_the_terrace_-_google_art_project-1
Renoir: “Sur la terrasse” (1881)

Les voitures aussi sont des Renoir,

auguste_renoir_-_pont_neuf_paris_-_google_art_project-copia
Renoir: “Le Pont-Neuf” (1872) detall

et l’eau, et le ciel :

pierre-auguste-renoir-banks-of-the-seine-at-champrosay
Renoir: “La Seine à Champrosay” (1876)

nous avons envie de nous promener dans la forêt pareille à celle qui le premier jour nous semblait tout excepté une forêt, et par exemple une tapisserie aux nuances nombreuses mais où manquaient justement les nuances propres aux forêts.

renoir_woman_at_the_garden
Renoir: “Femme dans un Jardin” (1876)

Tel est l’univers nouveau et périssable qui vient d’être créé. Il durera jusqu’à la prochaine catastrophe géologique que déchaîneront un nouveau peintre ou un nouvel écrivain originaux.”

Marcel Proust: “Le Côté de Guermantes”

Advertisements